Newsletter
Entrez votre mail pour vous inscrire


affiche-halluco2015

HALLUCINONS !

Si vous êtes un fidèle de nos projections (Hallucinations Collectives, Séances Hallucinées, Nuit Hallucinée – quand on a un concept, on le décline !), nul besoin de vous faire un topo sur les films que vous pourrez découvrir du 31 mars au 6 avril au Comoedia. Mais si cet édito vous est arrivé sous les yeux par hasard, il se peut que vous soyez en train de vous demander : « Hallucinations Collectives, kézako ? ».
Nous constatons régulièrement que saisir en quoi consiste la programmation des Hallus peut ne pas être chose aisée, et déboucher sur des contresens. Un festival de films fantastiques ? De séries B ? De cinéma « underground » ? De films d’exploitation ? D’œuvres « bizarres » ?
A vrai dire un peu de tout cela, et davantage encore. Pour vous fournir un repère, usons de la métaphore automobile. Au volant, vous pouvez choisir l’autoroute : tout droit, rapide, direct. Ou vous pouvez choisir l’itinéraire bis : moins connu, plus tortueux, mais plus propice à la découverte. L’idée est la même dans notre programmation, avant-premières comme films de rétrospective: nous vous invitons à attaquer le 7ème art par les chemins de traverse. Vous pourrez ainsi découvrir des œuvres atypiques, que ce soit par leur contenu, par leur système de production, par le genre qu’elle représente voire même par leur histoire. Des œuvres surprenantes et audacieuses, souvent rares, parfois oubliées, que nous tentons modestement de (re)mettre en lumière.

Il y a ainsi de grande chances (mais ne soyons pas oiseaux de mauvaise augure) que les films de notre compétition longs-métrages ne trouvent pas le chemin des salles françaises. Si vous voulez découvrir le plus gros blockbuster de l’histoire du cinéma indien, les dernières œuvres de Peter Strickland (récompensé au festival en 2013 pour Berberian Sound Studio), de Sono Sion ou des nouveaux porte-étendards du fantastique américain, Justin Benson et Aaron Moorehead, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire.
Côté rétrospectives, des films à découvrir, ou à redécouvrir dans les meilleures conditions, à savoir en salles, sur un grand écran. Ceux-ci se répartissent en trois thématiques : « Nouvelle Humanité » qui s’intéressera à l’humain « après l’humain », « Italie, Mère de tous les Bis » qui rendra hommage au cinéma d’exploitation de la grande botte, et une carte blanche accordée au réalisateur Christophe Gans, en sa présence, avec laquelle il a choisi de se pencher sur quelques films ayant redéfini la grammaire cinématographique. On salive d’avance à l’idée d’écouter ses présentations
Ajoutez une compétition de courts-métrages, une soirée spéciale animation japonaise, notre fameux « Cabinet des Curiosités » et ses raretés cinématographiques, une table ronde sur le thème de la nouvelle humanité, une projection de courts-métrages estampillés « Midi-Minuit Fantastique », une projection en partenariat avec Reperkusound, et le compte est bon.

Du 31 mars au 6 avril au cinema Comoedia, osez vous affranchir des images du quotidien et rejoignez-nous pour sept jours d’hallucinations filmiques. Ne craignez rien, vous pourrez toujours vous dire que tout ceci n’était qu’un rêve.